Prédication du Dimanche 14 Avril 2019

Cantique du culte: SAF 207, 64, 598,340

Psaume 31/9-16

Thème:Sur le chemin de la gloire

Textes: Luc 19/28-40 Marc 11/1-11

Résumé de la prédication du Dimanche 14 Avril 2019, fait par le pasteur Eloi AGBANOU.

Quand de grandes manifestations populaires doivent déboucher sur des drames, il y a toujours en prélude comme une fête d’entrée de jeu qui introduit l’évènement dramatique de fin.  Jésus commence à braver toute force négative à son endroit en prenant la foule comme témoin de sa messianité incontestable. Il commence par réveiller la confiance de cette foule au cœur affaibli par les actes humiliants du dominateur romain qui la tient en servitude sur sa propre terre. Voici enfin un Roi qui va établir une royauté de riposte ou de rivalité face à cette puissance dominatrice exagérément envahissante. La Foule exclame avec certitude et conviction sa joie de voir un courageux qui, enfin, veut livrer un combat sans merci au dominateur foncièrement impitoyable. Oui, il entre dans ce Jérusalem, ce Jésus que l’on a vu plusieurs fois attaquer les actes deshumanisants des scribes, pharisiens, docteurs de la loi …etc . Il s’est décodé enfin d’aller maintenant contrer l’ennemi numéro 1 du peule : Cet empire gréco-romain illégalement établi sur leur territoire.  Pauvre foule ! Elle n’a rien compris du stratagème guerrier du Roi de Gloire.  Cette Foule ne peut encore imaginé que Jésus leur dira : « mon royaume n’est pas de ce Monde». Pour marquer la nature de son royaume et témoigner de sa force contraire à celle du monde, Jésus entre à Jérusalem en montant sur un ânon et non sur un cheval. Pour celui qui veut affronter par la force, il aurait utilisé le cheval, mais avec l’ânon, les données tournent vers une autre pédagogie de rivalité : Celle du combat pour l’Amour et la Vie, combat pour l’espérance et la paix, combat pour la justice et l’équité. Béni soit celui qui vient au Nom du seigneur : Le Seigneur du royaume des cieux et non des royaumes de cette terre. Jésus vient au Nom de ce Roi des Roi qui ne méprise personne, qui ne discrimine personne, qui ne divise pas qui ne se livre pas à des persécutions sans précédents , Bénis soit celui qui vient au Nom du Seigneur qui veille sur notre vie et qui prend soins de ses enfants.

Jésus va passer au travers de cette ambiance pour aller tout droit vers le lieu du supplice qui le conduira à la mort. L’effervescence est de taille, toute la création est en mouvement, les êtres humains, la végétation (les branches de palmes), les animaux, l’ânon. Cet animal chargé aussi des vêtements de la foule témoignent de la charge du péché des hommes dont il porte en s’avançant vers la Mort.

Frères et sœurs en Christ!

Pour parvenir à la gloire, il faut passer par la croix. Ne vous étonnez pas des situations souvent humiliantes et souffreteuses que vous vivez. Comme Chrétiens, vous avez juste besoin d’observer celui en Qui vous croyez Jésus-Christ comme modèle et vous verrez que ceux qui suivent Christ sont appelés à marcher sur un chemin jonché d’épreuves avant de parvenir à la victoire ou au succès attendu.

La meilleure disposition à prendre face à une situation de découragement, d’échec ou d’insuccès, face aux outrages orchestrés par le ou les ennemis cachés dans l’ombre, face à tous ceux et celles qui semblent plus œuvrer pour votre mal être est celle d’une position d’espérance et de confiance en celui à qui vous croyez et qui sait le mieux vous guider et vous fortifier sur votre chemin du calvaire.  Établir avec lui une communication fluide et sans encombrement dans une prière bien ciblée, rationnelle et bien construite autour d’un intérêt qui ne sera pas seulement le vôtre, mais aussi celui des autres dans le but de montrer la fécondité de votre demande ou des plaintes que vous lui présentez. Jésus rendait le supplice qu’il allait subir en portant le péché du monde et en assumant la responsabilité d’aller le déposer sur la croix. Dans ses revendications, dans ses plaintes et dans ses multiples actions de guérisons et de bien être accordés aux petits de son peuple, Jésus a rendu fécond et visible son plan de salut pour chacun et pour tous. La marche vers la gloire finale ou pour nous la marche vers la victoire ou la marche vers le succès est parfois une épreuve honorifique, mais avec Dieu, c’est un vrai passage pour parvenir à l’immortalité, non pas à l’héroïsme mais au stade de l’être entièrement accompli en Dieu. L’être porteur de la profonde et précieuse essence divine : L’Amour. Pour parvenir à ce stade suprême divin, il faut avoir subi la haine , le rejet , le reniement de soi, l’oubli de soi, l’auto réduction à un simple instrument vivant que Dieu utilise pour accomplir son dessein pour l’humanité.

Frères et sœurs en christ, la marche vers la victoire, vers le succès ou vers la gloire finale n’était pas pour Jésus une course de vitesse mais un passage d’un point de départ A à un point d’arrivée B jalonné d’épreuves et de diverses tentations.

Frères et sœurs en Christ? Quelles sont les préalables de notre marche vers un succès une victoire escomptée? Ces préalables ne sont pas forcements matériels ou fictifs, ils sont essentiellement spirituels. Refuser de prendre en compte des passages sombres, des pièges et actions destructives des personnes mal intentionnées proches ou loin de vous, c’est vraiment ignorer les grands facteurs qui conduisent à la victoire ou au succès.

Mais vous n’avez pas à avoir peur, ne vous sentez pas seul, ne vous sentez non plus vaincu ou désarmé, celui qui marche sur le chemin pour aller vers la Gloire Finale, Jésus-Christ est à vos côtés, et si vous croyez qu’il est loin de vous appelez-le et dites : « Seigneur Jésus-Christ! Mon seul et unique grand sauveur et maitre de ma vie Viens, accompagne-moi, ne me laisse pas aux enfants des ténèbres de cette terre. »

Amen.

Pasteur Eloi AGBANOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *