Prédication du Dimanche 12 Mai 2019

Thème: L’autorité accordée aux disciples.

Textes: Acte 9/36-43

Résumé de la prédication du Dimanche 12 Mai 2019, fait par le pasteur Eloi AGBANOU.

L’autorité est exercée dans la généralité à travers une manifestation de pouvoir, de puissance, de l’ascendance physique ou spirituelle que l’on a sur l’autre individu. On se sent investi d’autorité quand l’on reçoit une charge d’exercer une mission bien précise ou une tâche de commander, d’animer, de diriger, d’organiser un groupe d’individus dans le but de produire un résultat positif. Si le résultat auquel l’on aboutit n’est pas positif, alors il s’agit de l’autoritarisme et non de l’autorité. Car l’autorité est ici vue comme un moyen de produire un bon service, ou un bon résultat. Nous attendons toujours de celui qui a une autorité sur nous ou qui exerce un rôle de cette nature le mieux-être et la paix. Il est aussi l’individu qui incarne le pouvoir d’un libérateur d’un guérisseur, d’un maître procurateur de soulagement dans un contexte d’affliction ou de difficulté accrue. Notre texte de ce matin nous indique l’exercice d’une autorité reçue.

Nous sommes ici à Jaffa, où vivait une femme du nom de Tabitha en Hébreux (Dorcas en grec. On l’appelait la gazelle. Jaffa est une ville située au bord de la méditerranée au temps d’Israël de l’ancien testament.

Cette femme Tabitha bien connue des habitants de la ville était l’icône de la générosité. Elle est disciple du Seigneur habitant à Jaffa. Elle est qualifiée de femme de bien. Elle mourut au moment où Pierre était dans la ville voisine. Il fut rapidement informé de l’urgence d’arriver à Jaffa. Saisi des témoignages très élogieux qu’on disait d’elle, Pierre n’hésita pas à mettre en exécution l’autorité accordée et donnée par Jésus-Christ. Les disciples accomplissent déjà la mission donnée par Jésus à Jean 20/21-22. ‘’Comme le père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.’’ Jean 20/21. Au verset 22 ‘’ Ceux à qui vous retiendrez le péché, il leur sera retenu, ceux à qui vous les remettrai, il leur sera remis’’.

Il ne serait pas approprié de dire que Pierre fait des miracles, mais plus indiqué de dire que Pierre exerce l’autorité reçue de Jésus-Christ, car c’est Jésus qui fait le miracle. C’est lui qu’a invoqué Pierre et c’est lui qui a agit pour montrer qu’il est toujours vivant au milieu de nous. Jésus le Ressuscité leur avait bien promis d’être avec eux jusqu’à la fin du Monde dans Matthieu 28/16-20. Jésus continue d’agir, de guérir au travers de ses disciples à qui il avait ‘’ Recevez l’Esprit Saint ‘’ dans Jean 20/22.

Quels sont les critères d’un tel succès à leur mission? Ils ont reçu une autorité saine et Sainte de Jésus-Christ. Cette autorité est déployée dans l’unique but de servir, de sauver, d’assister, d’apporter soulagement et réconfort et de propager l’évangile du Salut.  Cette autorité reçue du Seigneur est celle d’un pouvoir de confirmation de la valeur humaine comme patrimoine divin. Une autorité exercée non pas pour faire des miracles ou pour se transformer en thaumaturge formé par un maître exotérique, mais plutôt un pouvoir exercé pour extirper les puissances néfastes de notre environnement et congédier les méfaits destructifs de la mort. Jésus et ses disciples ne passaient pas leur temps à ressusciter les morts, surtout que plusieurs personnes mourraient en ce temps là sans bénéficier de l’aide de ressuscitation. Les quelques exemples qui émaillent le contenu des Saintes Écritures ne sont que des actes ponctuels pour montrer à un moment crucial la Toute Puissance de Dieu afin d’amener les populations de ce temps à croire en ce Dieu, Père de Jésus-Christ.

 

Notre plus grand bonheur aujourd’hui est de croire en l’autorité exercée par un disciple du Christ avec conviction que Jésus-Christ le ressuscité l’accompagne dans l’exercice de sa mission. Il y a surement des critères pour se convaincre que tel ou tel est vraiment disciple de Jésus-Christ ou missionné par l’église pour une charge pastorale ou spirituelle. Il ne s’agit pas de les reconnaitre par l’accomplissement des miracles, car même le prince de ce Monde et ses adeptes accomplissent des miracles. On reconnait le disciple de Jésus-Christ par son aptitude à faire le bien en constance et à se préserver du mal ou refuser en constance de pactiser avec le mal sous quelque forme que ce soit.  Exercer l’autorité de Jésus-Christ, c’est être constamment un Homme ou une femme de Bien au service du Seigneur Jésus-Christ. L’autorité accordée aux disciples est celle d’aimer et d’enseigner à aimer.

Amen!

Pasteur Eloi AGBANOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *