Prédication du Dimanche 07 Juillet 2019

Thème:Quand Jésus exprime sa joie ?

Textes: Luc 10 / 1 – 21

Résumé de la prédication du Dimanche 07 Juillet 2019, fait par le pasteur Eloi AGBANOU.

« Au Même moment Jésus tressaillit de Joie et  par le Saint-Esprit et il dit : Je te loue, Père Seigneur du ciel et de la terre, de ce  que tu as caché  ces choses  au sages  et aux intelligents  et de ce que tu les as révélés aux petits; Oui Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi»

Seul ‘ Luc raconte  qu’en plus des 12 disciples, il eut 70 disciples  que Jésus envoya en mission  pour une action de libération du mal.  Jésus s’est adressé aux 70  en des termes semblables  utilisés en envoyant les 12 en mission.

Après avoir parlé de l’abondance de la moisson à engranger, il les persuade de la difficulté de la mission à cause des loups  dévorants  qu’ils rencontreront sur leur chemin. Ces derniers s’opposeront à leur œuvre missionnaire  ou leur rendront la tâche difficile.

Ils devront voyager sans rien emporter comme les douze  et éviter de perdre leur temps dans les  interminables  salutations orientales. Leur salaire ne se résume qu’à l’hospitalité  et éviter de rechercher des conditions meilleures  en allant de maison en maison. Leur message était que le royaume de Dieu est arrivé  et les témoignages de cette réalité étaient les œuvres de guérison  qu’ils accomplissaient.

S’il arrive que leur message est rejeté, ils devaient avertir de l’imminence du jugement  divin. Jésus fait allusion aux villes qui ont avaient rejeté son enseignement.

Puis à la fin, Jésus met l’accent  sur le fait  que les disciples  allaient être ses représentants  personnels  et donc les représentants de Dieu.

Ce nombre de 70 disciples semblent  le symbole des 70 anciens  dont il est question  dans Ex 24/1.

Dans quelque maison  ils entraient, la formule de salutation  doit « Que la paix soit sur cette maison »  et s’il y a un enfant de paix, c’est-à-dire digne du don messianique de paix dispensé par Jésus-Christ, alors cette salutation se rendra visible au sein de cette maison.

Remarquez vous-même quelle puissance réelle  réside dans une parole de bénédiction.( Verset 6).

Mais au verset 7, Jésus enseigne que ceux qui reçoivent l’Évangile devraient pourvoir  au besoin de celui qui évangélise.  L’Église primitive appliqua ce principe en entretenant  ces prédicateurs  et ses évangélistes  afin qu’ils n’aient pas à dépendre de ceux parmi lesquels ils travaillaient.

Quant au verset 9, la sonnette d’alarme est donnée en disant : « le royaume de Dieu  s’est approché» à la suite des guérisons apportées aux malades de cette ville, c’est montrer l’universalité du salut offert par Jésus –Christ à qui voudrait saisir l’occasion.  Ainsi les missionnés déclinent toute responsabilité dès qu’ils ont clairement présenté leur message. Et quand une ville comme Chorazin, ville située au nord de Capernaum ou Bethsaïda aurait rejeté le message du salut, même les habitants de Sodome ou Tyr  ou Sidon  seront traités avec moins de rigueur que  ceux de Chorazin.

Du retour de la mission, les  disciples vinrent rendre compte  avec joie  à Jésus en disant :

«  Seigneur, même les esprits mauvais  nous obéissent  quand  nous leur donnons des ordres en ton nom»

Jésus leur répondit en disant : «Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair» Jésus s’exprime par métaphore en  faisant allusion  à l’écroulement de Satan  et de son royaume. En parlant des serpents et des scorpions, il symbolise la méchanceté spirituelle.

À cette joie manifestée et exprimée des disciples, Jésus va au-delà de leur attente en disant : « Ce qui devait faire l’objet principal de votre joie  est le fait que vos noms soient inscrits dans le livre de Vie» Car on peut avoir chassé les démons, assumer de grandes délivrance sans que les noms ne soient inscrits  dans le livre de vie.

C’est le tour de Jésus de tressaillir de joie  en remerciant Dieu  pour la révélation faite aux petits  aux hommes simples … Sa prière culmine  dans la phrase célèbre que toute connaissance  personnelle  entre le Père  et le Fils , de sorte que seuls les disciples  ont reçu  du fils  cette révélation. Ils ont expérimenté et ressenti aussi leur intimité avec Dieu à travers le succès de leur mission.

Le privilège d’être envoyé, de croire profondément à Jésus  ou à ses écrits  est une inépuisable  richesse pour tout croyant.

Frères et sœurs en Christ!

Tout envoi en mission obéît à des critères bien définis :

-Le commanditaire de la mission,  (ici  c’est Jésus-Christ)

-Les agents de la mission ou les missionnés qui ont obéï au critère de sélection. (Les disciples)

-L’objet de la mission (Propager la Bonne Nouvelle du Salut)

-Les bénéficiaires de la mission (les brebis perdus d’Israël)

-Le lieu géographique ou le cadre de la mission (Chorazin, Bethsaïda ou la région de Capernaum)

-L’accomplissement de la mission (Enseigner la Parole de Dieu et guérir les malades)

-Le compte rendu de la mission (Même les démons ont tremblé à notre approche)

-Le résultat de la mission et son impact

Cet ensemble d’éléments constitue  une chaine dont les maillons sont liés les uns aux autres. Quand un maillon se brise la chaine se rompt et la mission peut échouer ou connaitre un sérieux handicap.

Voici  chers frères et sœurs en Christ, peuple de Dieu l’un des rares textes  de la bible où l’on voit Jésus exprimer sa joie.

Lui qui ne sait que recevoir les demandes des uns et des autres  afin de les  sortir de leur état de  détresse et de misère, lui qui ne sait que subir les complots des adversaires cachés et déclarés parfois, lui qui ne sait qu’affronter la haine en lui opposant l’amour, lui qui ne sait qu’offrir le pardon à ceux qui preuve d’intolérance à son endroit. Lui qui ne sait que bénir et non maudire, voici un texte où l’on voit Jésus exprimer une joie profonde, sincère, concrète et expressive.

« Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair…»  «Je te loue, Père Seigneur du ciel et de la terre, de ce  que tu as caché  ces choses  au sages  et aux intelligents  et de ce que tu les as révélés aux petits; Oui Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi».

Ma question : aujourd’hui, je suis un envoyé de Dieu, je suis investi pour une mission de la propagation de la Bonne Nouvelle du Salut, comment puis-je faire tressaillir Jésus de joie :

*Je dois d’abord accomplir avec joie et avec toutes les recommandations qu’il m’a instruit la tâche missionnaire à moi confiée.

*Je  dois me rendre digne de Jésus-Christ en gardant une certaine complicité spirituelle avec lui par mes prières et requêtes dans la discipline et la paix.

*Un résultat positif de ma mission accomplie doit être perceptible par Christ et mes semblables, c’est-à-dire, les  bénéficiaires de la mission sont satisfaits (les paroissiens)

*Je sais revenir lui rendre compte de ma mission accomplie avec précision et avec les détails nécessaires.

Jésus va tressaillir de joie ou va exprimer sa joie quand :

1-Quand j’aurais accompli…….

2-Quand je m’aurais digne d’avoir été choisi de Jésus

3-Quand J’aurai ramené un résultat positif la mission

4-Quand J’aurai donné un compte rendu précis et détaillé de ma maison.

Pasteur Eloi AGBANOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *