Prédication du Dimanche 18 Août 2019

Thème:Vigilance et Réconciliation 

Textes:Luc 12/49-53 

Résumé de la prédication du Dimanche 18 Août 2019, fait par le Pasteur Eloi AGBANOU

Cette partie de notre texte pouvait être intitulé : Conflit et réconciliation.

Mais nous avons esquiver le mot conflit car Jésus n’est pas un incitateur aux conflits. Il est au contraire l’incitateur à la réconciliation et c’est pour cette raison que notre premier regard sur ce texte est celui de la vigilance et non celui de l’instigateur de conflit. Quant au second regard tourné vers le texte en parlant de réconciliation, Jésus s’est donné cette mission privilégiée en réconciliant l’humanité pècheresse avec Dieu et en réconciliant l’homme à son créateur. Notre thème trouve donc sa justification à partir de cette analyse sommaire.

Jésus commence par un langage véritablement dure et blessant, prédisant des situations calamiteuses et vindicatives : ‘’ Je suis venu jeter un feu sur la terre…’’

Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre, Non ! Vous dis-je, la division ‘’

‘’ Dans une maison, on aura trois contre deux et deux contre trois …’’

‘’le père contre son fils et le fils contre son père.’’ La fille contre sa mère et la mère contre sa fille’’. ‘’ La belle mère contre sa belle-fille et la belle fille contre sa belle-mère.’’

Voici un passage où Jésus utilise la première personne du singulier pour parler de lui-même. Est-ce vraiment Jésus qui parle ou les hommes ont dit que Jésus a parlé ainsi?

Refusant de mettre en doute le travail ardu des traducteurs et écrivains bibliques, Jésus aurait vraiment dit toutes ces paroles pour exprimer une urgence et donner l’alerte d’une condition humaine complètement calamiteuse. Jésus aurait vraiment parlé ainsi pour appeler les gens à plus de vigilance face à l’anti-christ, à plus de vigilance face à la machine dévastatrice de la Haine et du mensonge.

L’environnement géographique, la Terre dont il fait allusion est l’espace propice au mensonge, à la haine et à toute sorte de maux dont les habitants semblent se familiariser.  La terre a sûrement trouvé sa complicité dans tout ce qui est anti-christ et ténébreux. La terre n’est donc pas prête à recevoir avec enthousiasme au premier chef le Kérygme (la proclamation de la Parole de Vérité). La terre : lieu de combine, lieu de tout ce qui semble se révolter contre Dieu! Lieu de résistance à la vérité : Lieu de tous les maux qui avilissent l’homme.

La vérité qui reconstruit n’est pas acceptée. On a peur de blesser l’autre en lui disant la vérité. On a peur d’aimer de peur d’être traité comme un clochard. On a peur d’être généreux de peur de se faire rouler par un fayman. On a peur d’aider de peur de se faire abattre par celui qui se déguise en nécessiteux.

La terre ‘ lieu du racisme systémique selon le Forum social mondial! Vous avez du travail vrai et épanoui selon la couleur de votre peau. L’égalité à L’emploi n’est pas systématique.

Et pour Jésus, la proclamation du Salut et L’Évangile de Vérité sont d’abord destinés aux familles qui sont investies de la recherche de la vérité. Le milieu familial est le lieu de déploiement de son Amour, de sa force constructive et le reflet visible de l’établissement de son royaume dès ici bas.  C’est la raison fondamentale pour laquelle Jésus évoque le milieu familial comme premier espace de vigilance pour extirper l’Anti-Christ.

Il Parlait en sonnant une cloche de vigilance et non une cloche d’alarme.

À tout cela Jésus oppose le Feu de l’Amour, celui du Saint-Esprit qui viendra confondre les humains.

La famille, lieu de départ de toute sorte de dérapages sociaux, Jésus nous invite à la vigilance et se parer de l’armure de la réconciliation pour éviter tout hécatombe.  Vous êtes dans le monde, mais vous n’êtes pas du Monde.

Pasteur Eloi AGBANOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *